Singapour

Singapour en famille : 4 jours pour découvrir la cité-état

Cette escapade à Singapour en famille n’était pas purement touristique. L’objectif premier de ce voyage était de renouveler notre visa pour l’Indonésie puisque nous vivons à Bali. Mais quitte à être ici, il aurait été dommage de ne pas faire visiter la ville à mon fils, A1. Non, notre fils n’est pas un simple numéro mais, oui, sur ce blog j’ai décidé de lui donner un prénom de robot.

Que faire pour découvrir Singapour en famille ?

Et bien, on a l’embarras du choix ! Mais, ce n’est un secret pour personne, Singapour est une ville chère, très chère. Notre budget n’étant pas extensible à souhait, nous avons favorisé les sorties « petit budget ». Vous trouverez donc ici des idées de visites à moindre coût.

Je n’ai rien trouvé de mieux qu’une boutique Louis Vuitton pour illustrer la notion de petit budget 🙂

Jour 1 : la course contre la montre

Première étape, l’ambassade d’Indonésie

Avant de vous proposer un tour d’horizon des visites sympa à Singapour en famille, il faut que je vous raconte. Nous sommes partis de chez nous vers 4 h du matin pour décoller à 7 h de l’aéroport de Bali. Nous arrivons à Singapour en début de matinée, c’est parfait pour enchaîner directement avec l’ambassade d’Indonésie. Vers 10 h 30 nous y sommes, merci Grab (le Uber asiatique). Je suis précise, mais l’heure à son importance dans cette histoire. Le temps de faire la queue, de déposer notre dossier, il est 11h lorsque que l’employée de l’ambassade m’apprend que mon dossier est incomplet. C’est nouveau, ça vient de sortir, il faut désormais fournir une lettre dactylographiée et signée. Bien sûr, le dépôt des demandes de visa se termine à midi sinon c’est pas drôle. Nous avons donc une heure devant nous… J’ai bien mon ordinateur avec moi mais il va me falloir trouver une imprimante. Juste derrière, je vois un couple dans la même galère et j’entends que le gars à l’intention d’aller dans un web café du centre commercial le plus proche pour rédiger et imprimer le fameux document. Je lui cours après et je lui demande si on peut l’accompagner ! Nous voilà repartis en taxi dans le centre de Singapour, et c’est le début d’une course contre la montre. On court dans les allées du centre commercial, ça y est, on trouve un cyber-café. Je ne retrouve plus la lettre, je n’arrive pas à me connecter à un ordi, c’est à peine si je me souviens de mon nom de famille 😅 Je stresse quoi ! Et le temps tourne. Je m’en sors finalement avec cette foutue lettre, et on se précipite pour prendre un taxi, direction l’ambassade. Il est 11h50 quand nous arrivons…. Tiens, cette pochette posée dans un coin de bureau me dit vraiment quelque chose. Ah oui, c’est bien la mienne, j’ai dû l’oublier. Elle contenait les documents pour ma demande de visa et ma carte d’identité 🙈.

Allez, on respire…

Voilà, on peut dire que cette première matinée aura démarré sur les chapeaux de roue. Autant vous dire qu’en quittant cette ambassade, j’ai juste envie d’aller me recoucher. Mais on va plutôt se venger sur des Dim Sum dans un bon resto chinois. L’après-midi, nous allons enfin déposer les bagages dans notre hôtel et prendre nos marques dans le quartier.

Jour 2 : ArtScience Museum, ambassade 2ème acte et Jardin botanique

ArtScience Museum

Pas toujours facile d’improviser avec des enfants. Pour visiter Singapour en famille, j’ai préféré m’organiser un peu. Avant de venir, j’avais donc réservé nos tickets pour l’exposition Future World du musée ArtScience. Autant vous le dire tout de suite, c’est LA visite qu’A1 a préféré durant notre séjour. L’exposition est superbe et totalement adaptée aux enfants. Des découvertes qui mixent sciences et art de façon ludique. Il y a beaucoup d’animations 3D. Je recommande vivement, même avec des touts-petits.

💰 Future World – ArtScience Museum, Marina South : 18 SGD par adulte et 13 SGD pour les enfants de moins de 12 ans.

🆓 À la suite de cette expo, nous avons profité d’une activité gratuite proposée par le musée. Il s’agit d’un petit parcours, parrainé par WWF, qui se trouve à l’extérieur de la salle d’exposition. Munis d’un écran 3D, l’idée est de partir à la recherche des espèces en voie de disparition. 👍

Le jardin botanique

Après un déjeuner tardif, nous partons en direction de l’ambassade récupérer nos visas. Cette fois, aucun souci : efficacité et rapidité ! Ensuite, direction le jardin botanique non loin de là. Nous y allons en bus. Sachez que dans les bus Singapouriens on valide sa carte de transport en entrant ET en sortant du bus. La carte est débitée en fonction de la durée du trajet. Nous on s’est cru à Paname avec notre ticket RATP, résultat, notre carte a été désactivée, ça ne rigole pas.

Le jardin botanique est un immense parc, bien entretenu, extrêmement bien entretenu même, dans lequel on peut se promener lonnnnguement. Moi j’ai vraiment aimé, mais A1 beaucoup moins. Il se peut que l’humidité et la chaleur ne m’aient pas aidé à le motiver… J’ai quand même réussi à le traîner dans l’espace dévolu aux orchidées, toutes plus belles les unes que les autres. Bilan, depuis ce jour, il a développé une sorte de haine-allergie des orchidées. Bref, si vos enfants n’aiment pas trop marcher, prévoyez plutôt le jardin botanique le matin, quand ils sont encore en forme.

🆓 Singapour Botanic Garden : il est gratuit pour tous.

💰 National Orchid Garden : 5 SGD par adulte et gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

Jour 3 : Garden by the bay, food court et promenade sur l’autoroute

Garden by the bay

J’ai bien retenu la leçon de la veille, nous allons donc nous promener le matin ! Garden by the bay est un endroit mythique de la ville et c’est vrai que c’est assez incroyable. Encore un jardin, mais celui-ci ressemble davantage à une jungle au cœur des buildings. Et au milieu de cette jungle, des arbres géants dans lesquels on peut “grimper” via un ascenseur. C’est assez incroyable de se retrouver sur un pont suspendu entre deux arbres en béton, depuis lequel la vue est époustouflante. J’ai vraiment aimé me retrouver là-haut et contre toute attente, le prix n’est pas excessif. Je le conseille vraiment.

🆓 Garden by the bay : on peut se promener librement dans de nombreux jardins. Le parc fait 2 hectares, il y a de quoi faire !

💰 L’accès au pont suspendu dans les arbres coûte 8 SGD par adulte et 5 SGD pour les enfants de moins de 12 ans. Il y a tout un tas d’autres activités gratuites et payantes.

Food court et promenade sur l’autoroute

Pour déjeuner nous avions prévu d’aller dans un food court sympa près de la mer. Sur la carte de métro ça ne semblait pas si loin… En réalité, ce n’était pas un métro mais plutôt un train de banlieue. En descendant à notre station d’arrivée, je réalise que, quand même, on n’est pas à côté. Je me renseigne pour y aller en bus mais aucun bus ne circule vers le food court, il va falloir prendre un taxi. Le chauffeur nous dépose sur un parking assez vide et une fois dans le food court, il y a très peu de clients et très peu de restos ouverts. Note pour la prochaine fois : visiblement c’est le soir que ça se passe. L’endroit est quand même plutôt plaisant car il se trouve en face d’une plage. Une assez jolie plage même, si on fait abstraction des centaines de portes-containers en face !

On s’apprête à repartir, quand je réalise que le parking sur lequel on nous a déposé est vraiment désert… Et, bien sûr c’est à ce moment là qu’il se met à pleuvoir. Il n’y a pas un taxi à l’horizon et je n’ai pas de téléphone pour commander un Grab. Pas trop le choix, nous allons retourner à la station de métro à pied. Le problème c’est qu’il n’y a pas de trottoir, nous sommes sur une sorte de rocade et plus on marche, plus la route ressemble à une autoroute. Zut, mon légendaire sens de l’orientation a refait surface, je me suis trompée de direction. On se retrouve à marcher le long de l’autoroute pendant 30 bonnes minutes. Vous n’allez pas le croire mais c’était fun ! J’ai presque envie de vous recommander cette activité gratuite, ahah !

Super ta balade maman 👍 T’as d’autres idées comme ça ?

De retour à l’hôtel, A1 est crevé, il reste bouquiner pendant que je pars visiter le quartier et ses maisons colorées. Nous avions prévu de terminer la soirée par un spectacle sons et lumières gratuit dont on nous a dit le plus grand bien mais, le temps a viré à l’orage. Ce sera pour une autre fois.

Jour 4 : Pinnacle Duxton building et départ

Pour cette dernière matinée avant le départ, nous avons prévu de prendre de la hauteur. Nous allons admirer Singapour depuis le rooftop d’un immeuble de plus de 50 étages. Non seulement la vue est incroyable, mais le bâtiment est dingue. Il ne s’agit pas du toit d’un seul immeuble, mais de 7 immeubles reliés entre eux par 2 passerelles. Une au 26ème étage, l’autre au 50ème étage. Impressionnant.

Accès : Pour entrer, il faudra payer 6 SGD en cash uniquement mais surtout, chaque personne devra être munie d’une carte de transport (EZ-Link card). Il faut se rendre à l’accueil du niveau 1 du bloc 1 G. Votre carte de métro vous permettra d’accéder aux ascenseurs du bâtiment. À moins que vous ne préfériez les escaliers 😅.

💰 The Pinnacle@Duxton : 6 SGD par personnes.

Et ce qu’on aurait dû faire…

Un spectacle de jets d’eau, sons et lumières

Comme je vous le disais, l’orage nous en a empêché mais nous avions prévu d’assister à un spectacle de jets d’eau, sons et lumières. Encore une fois, ça se passe du côté de Marina Bay Sand, apparemment le spot idéal pour avoir une vue parfaite est de s’asseoir sur l’esplanade devant le centre commercial.

🆓 Light and water show : le spectacle est gratuit et dure une quinzaine de minutes.

Une randonnée dans Singapour

Oui bon, j’admets que c’était ambitieux avec un enfant de 10 ans qui n’aime pas marcher, mais on avait fait un deal et il était d’accord pour faire une partie du Southern ridge walk. C’est une promenade de près de 10 km mais, rassurez-vous, il y a plusieurs entrées et sorties, on peut raccourcir la balade. Prévoir d’y aller tôt le matin pour éviter les grosses chaleurs. Vous me raconterez ?

🆓 The Southern ridge Walk

Toutes mes adresses sur une carte

Singapour en famille : où loger ?

C’est LA question que beaucoup se poseront car les logements sont très chers à Singapour. Nous avons opté pour un hôtel qui se trouve à 10 minutes à pied du métro. Pas très moderne en terme de déco, mais le confort est là et la chambre est spacieuse. Bouilloire pour le thé ou le café, lit King size, nous avions même une salle de bain avec baignoire. Et, non négligeable, l’hôtel dispose d’une grande piscine !

💰 Hotel 81 Tristar : nous avons payé 41 € la nuit pour une chambre double. Il faut compter dans les 60 € pour une chambre familiale.

Ça ne vous surprendra pas si je vous dis que ces 4 jours à Singapour en famille sont passés à la vitesse de l’éclair. J’étais déjà venue pour un court séjour, il y a plus de 10 ans. Autant vous dire que la ville a sacrément changé. Il m’a semblé remarquer un peu plus de décontraction de la part des habitants. J’ai même chopé quelques piétons en train de traverser au feu rouge ! Le grand banditisme n’est pas loin…

Si j’ai aimé partager ce voyage en tête à tête avec mon fiston, je ne suis pas parvenue à l’apprécier pleinement. C’est difficile à expliquer mais, il y avait un je ne sais quoi dans l’atmosphère auquel je n’étais plus habituée. Vivre dans une si grande ville, se sentir si petit, si anonyme…

A1 a beaucoup aimé (sauf les orchidées). De mon côté, j’étais heureuse de retrouver Bali, son odeur d’encens et ses routes désordonnées. Mais j’aurai sûrement l’occasion de laisser une autre chance à cette ville (visa oblige 😅).

J’avais entendu dire que Singapour misait tout sur les espaces verts. Ils sont allés jusqu’à planter de vrais arbres dans l’aéroport.

Amis voyageurs, si vous avez des visites, des restos ou des balades à me conseiller pour compléter notre découverte de la ville, n’hésitez pas à me laisser un commentaire !

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.