Thaïlande

Que faire à Ao Nang ? ➤ Pourquoi pas un road trip en scooter !

 

La ville d’Ao Nang en Thaïlande est connue pour être le point de départ vers de nombreuses îles paradisiaques qui l’entourent. Mais il y a aussi des coins très sympas à voir dans les terres. Pour découvrir la région en toute liberté notre moyen de transport de prédilection est sans conteste le scooter. Depuis que nous voyageons, je suis devenue une adepte du 2 roues, surtout en Asie du Sud-Est.

Voyons ce qu’il y a à voir et à faire à Ao Nang !

 

Une anecdote avant de partir en vadrouille

C’est assez amusant car je n’ai jamais autant conduit que depuis que nous avons entamé ce voyage au long cours. Pourtant, la conduite et moi, ça a vraiment mal démarré. À 16 ans, j’ai débuté la conduite accompagnée. Ce truc inventé pour que les ados aient de nouvelles occasions de s’engueuler avec leurs parents… et ça n’a pas raté. Au-delà des tensions familiales, je crois que ma mère a pris peur quand elle pris conscience de l’effet léthargique que la conduite avait sur moi. Et elle s’est vraiment inquiétée le jour où, m’engageant sur un rond-point, j’ai « oublié » de tourner. Je suis allée droit devant moi, percuter un trottoir. J’ai toujours été du genre tête en l’air, mais au volant je dois admettre que c’est problématique. Ma mère, assez remontée contre moi, a envoyé mon grand frère changer la roue de la voiture pendant que je tenais le parapluie (on vivait en Bretagne ^^). Comme si ça ne suffisait pas, j’ai un sens de l’orientation des plus catastrophique. Il est d’ailleurs à l’origine de moqueries familiales qui pourraient bien s’étaler sur plusieurs générations… Je me suis déjà perdue alors que j’étais à deux pas de chez moi. Ado, j’allais souvent chez ma meilleure amie à vélo et pour éviter de me perdre, j’avais une technique particulière. Elle habitait à quelques kilomètres de chez nous, mais je préférai rallonger mon parcours et suivre le chemin habituel que je prenais avec le bus scolaire. Certes, il faisait un énorme détour pour déposer tous les gamins de la commune, mais en suivant ce trajet à rallonge au moins j’étais sûre de ne pas me perdre en route.

J’étais tellement passionnée et motivée par la conduite accompagnée que j’en ai fait le moins possible. J’ai ainsi laissé passer les trois ans de validité du code avant même de me présenter à l’examen… Je l’ai regretté, surtout 8 ans après au moment de signer un gros chèque à l’auto-école parisienne qui m’a facturé un certain nombre d’heures de conduite. Tout ça pour finalement ne jamais conduire au quotidien puisqu’en bons parisiens que nous étions, nous n’avons jamais eu de voiture. Fin de cette interminable anecdote !

Que faire à Ao Nang : raod trip en scooter

Road trip en scooter à Ao Nang

Les choses changent et depuis que nous sommes à l’étranger je conduis tous les jours ou presque. Entre la Thaïlande, l’Indonésie et l’île Maurice, j’ai davantage l’habitude de conduire à gauche qu’à droite. Allez, montez, n’ayez pas peur 😅  Je vous embarque pour un roadtrip en scooter aux alentours de Krabi. Dans mon premier article sur Ao Nang, vous trouverez les coordonnées d’un loueur de scooter fiable dans cette ville.

Voilà un petit parcours vraiment sympa que nous avons fait au départ d’Ao Nang. Il faut compter environ 65 km aller-retour sur une demi-journée. Voire plus si on profite des activités possibles sur le parcours. Nous avons fait cette sortie un dimanche et la route était vraiment agréable, avec très peu de voitures.

 

Que voir et faire à Ao Nang et ses environs ?

Nong Thale lake

Le premier stop de stop ce road trip était un lac plutôt mignon. Ici, à priori, pas de baignade mais la possibilité de faire une grande balade en kayak. Le hic : il faisait une chaleur de dingue et le lac est en plein cagnard. A faire plutôt en début ou fin de journée.

Cave temple et Tham Sra Kaeo Lake

Nous arrivons ensuite devant une petite grotte qui semble aussi être un lieu de prière, avec son minuscule temple et ses statues. On est pas très impressionnés mais l’endroit est calme et en pleine nature.

En continuant un peu plus loin, nous découvrons une étendue d’eau. Pas vraiment un lac, ni même un étang, mais plutôt une grande marre. Je me demande encore ce qui pouvait bien donner cette couleur incroyable à l’eau. Nous étions en pleine forêt donc le sol était plutôt terreux et la lumière passait à peine entre les feuilles des arbres. Pourtant nous avions sous les yeux une eau d’un bleu pâle incroyable, presque turquoise. J’avoue que je me suis même demandée si c’était naturel. Mais oui, ça l’est !

Klong Sa Keaw crytal stream

Nous avons poursuivi le chemin vers un lac où il est apparemment possible de se baigner, de louer des bouées ou de faire du Kayak. Il y avait ce jour là un peu de trop de monde à notre goût donc nous avons passé notre tour, mais ça peut être sympa avec des enfants.

Statue de Bouddha allongé

Étape suivante : admirer un bouddha qui se prélasse en pleine nature. On le voit depuis la route principale donc on ne peut pas le rater.

Tha pom Song Nam Park

C’était la dernière étape de notre road trip mais la faim a été plus forte ! Un endroit entre jungle et mangrove qui avait l’air pourtant très chouette.

Sur le chemin du retour nous avons vu 2 ou 3 petits vendeurs de rue près d’une rivière. Nous nous sommes arrêtés manger des brochettes et une délicieuse salade de papaye, les pieds dans l’eau.

 

Pour ceux qui auraient la chance de passer quelques jours à Krabi, cette petite liste de choses sympas à faire à Ao Nang s’accompagne d’un itinéraire détaillé sur Google Maps.

Je repense à ma parenthèse sur la conduite et je réalise que ce voyage aura, entre autres mérites, eu celui de me donner confiance en moi, y compris pour la conduite. Maintenant c’est aux autres de me faire confiance et ce n’est pas facile, j’en conviens 😝

 

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.