Malaisie

5 jours à Kuala Lumpur en famille

Nous avons quitté l’île Maurice, nos sacs sur le dos, avec, comme d’habitude, l’impression d’un départ un peu précipité. Le voyage était pourtant prévu depuis un moment, mais le matin même je travaillais encore et A1 avait un énième rendez-vous chez le médecin… Je n’ai pas raconté cet épisode, mais A1 a enchaîné les rendez-vous médicaux ces dernières semaines. Une infection à l’oreille que nous avons eu bien du mal à soigner. Après 5 visites chez différents médecins et ORL, je touche du bois, pas de douleurs à signaler depuis 2 semaines. Bref, après un dernier check médical, nous étions à peu près sereins pour la suite. Et direction Kuala Lumpur en famille !

 

Mais au fait, pourquoi Kuala Lumpur ?

A priori, les très grandes villes asiatiques comme Kuala Lumpur ou Bangkok m’attirent peu, surtout avec un enfant… Alors comment a-t-on atterri ici ? Pour une raison très simple : Kuala Lumpur est, avec Singapour et Bangkok, un des principaux aéroports d’Asie du Sud-Est. De fait, si vous voyagez vers l’Asie, il y a de grande chance pour que votre vol fasse une escale dans un de ces aéroports.

Une escale, c’est le plus souvent un passage en coup de vent. Mais durant ce voyage, nous avons envie de prendre notre temps. Nous avons choisi de rester quelques jours à Kuala Lumpur en famille pour voir un peu plus loin que KLIA (Kuala Lumpur International Airport). Et si, au départ, je ne suis pas très emballée par les grandes tours de ces villes asiatiques immenses, je me laisse finalement toujours portée par l’atmosphère si différente ici. Tout est sujet à découverte, surprise, étonnement. Finalement, 5 jours pour découvrir la capitale malaisienne, c’était à peine suffisant !

Je ne vous dirai pas ce qu’il faut absolument voir ou faire dans cette ville, mais je partage avec vous notre découverte de Kuala Lumpur en famille.

Sky Bar vue sur KLCC fontaines Kuala Lumpur

 

5 jours à Kuala Lumpur en famille, qu’est-ce qu’on fait ?

 

Notre objectif : profiter, flâner, ne pas trop se presser (ça s’apprend et ce n’est pas si facile au début). Bien souvent pendant nos vacances, on prévoit pleins de visites. Normal, le temps nous est compté, on a envie de découvrir plein de choses et on dispose, en général, de peu de temps. Cette fois, on aborde le voyage différemment, et quel luxe ! Nous avons 5 jours devant nous, sans objectif précis. Comme nous voyageons en famille, il va falloir orienter le séjour de manière à ce que A1, 10 ans tout juste, passe du bon temps lui aussi. Il a un vague souvenir d’un passage éclair à Kuala Lumpur il y a trois ans. En fouillant un peu dans sa mémoire, il se souvient de la chaleur écrasante et de l’air climatisé qu’on appréciait dans les centres commerciaux… On va essayer de se fabriquer des souvenirs un peu plus sympas cette fois-ci !

 

Quelles activités faire avec un enfant ?

Je vous propose ici quelques sorties faites avec A1 et qu’il a beaucoup aimé :

★ Pour commencer, la piscine de la résidence

Pourquoi chercher midi à 14h 🙂 C’est un vrai plus et sans trop casser sa tirelire on peut aisément trouver un logement avec piscine. Après une journée à baigner dans la chaleur et l’humidité de la ville, tout le monde apprécie de se rafraîchir un peu.

JM et A1 dans la piscine de Swiss Garden Residences à Kuala Lumpur

 

★ Les Tours Petronas

Les fameuses tours les plus hautes de Malaisie. Avec leur 452 mètres, elles font partie du club très fermé des 15 tours les plus hautes du monde. On peut y monter et admirer la vue sur la capitale pour 85 Ringgit (RM), soit 18€ environ par personne. Il faut réserver suffisamment à l’avance pour espérer avoir de la place à un créneau horaire qui vous conviendra. Nous avons préféré aller les admirer d’en bas d’abord. Puis, un verre de vin à la main, depuis un rooftop situé juste en face !

Vue sur les tours Petronas à Kuala Lumpur Kuala Lumpur en famille : Les tours petronas

 

★ Le Sky Bar

Nous sommes allés au Sky Bar, situé au dernier étage du Trader Hôtel. C’est un endroit assez chic, avec une piscine au centre du bar. Nous avons compris en arrivant que les meilleures places, avec une vue imprenable sur les tours, étaient plutôt réservées aux consommateurs de champagne… Mais, les problèmes de communication ont parfois du bon, nous avons pu nous installer et profiter de la vue sans avoir à vendre un rein, ouf.

Le Sky Bar et sa piscine intérieure au dernier étage du Trader Hotel à Kuala Lumpur Le tour Petronas de nuit à Kuala Lumpur

 

★ Le KLCC park, au cœur de la ville

Un petit coin de verdure au pied des célèbres Tours Petronas. Très agréable le matin et en fin de journée. Il y a de grands espaces de jeux pour les enfants. Et même une piscine en plein air réservée aux enfants de moins de 12 ans. C’est aussi le rendez-vous des runners, mais j’ai passé mon tour !

Vue sur les tours Petronas au KLCC park à Kuala Lumpur Kuala Lumpur en famille : la piscine du KLCC park runners au KLCC park à Kuala Lumpur

A l’entrée du parc, il y également un petit lac où se joue tous les soirs, à 19h, 20h et 21h, un spectacle gratuit de fontaines symphoniques avec des jeux de lumières.

Kuala Lumpur en famille Sky Bar vue sur KLCC fontaines Kuala Lumpur

★ Le musée Petrosains

Un musée pour les enfants amateurs de sciences, situé au 4ème étage d’une des tours Petronas : Suria KLCC. Jeux, activités, découvertes, il est interactif et les enfants peuvent toucher à tout. A1 a adoré et voulait y retourner le lendemain.

Musée petrosains : adulte 30RM ; enfant 18 RM.

kuala lumpur en famille : le musée Petrosains

 

Nous avions prévu d’autres visites mais c’est à ce moment-là que A1 est tombé malade. Tiens, ça faisait longtemps ! Changement de programme, on restera donc “au chaud” à la maison. Oui, vraiment au chaud, la fièvre est montée jusqu’à 40,5°C. Le voyage démarre bien… Le départ vers notre prochaine destination approche et, en le voyant complètement KO, je me dis que le trajet en avion risque d’être sympa… Heureusement, le matin du départ la fièvre diminue légèrement. Il a dormi dans le taxi et toute la durée du vol. Nous avons passé l’immigration avec un enfant complètement amorphe, et plus pâle que moi, c’est dire !

 

 

Côté infos pratiques

 

Quels moyens de transport ?

En sortant de l’aéroport de Kuala Lumpur, si vous vous rendez dans un comptoir officiel de réservation de taxi vous n’aurez pas de mauvaise surprise. On vous demandera l’adresse que vous souhaitez rejoindre, le nombre de personnes et de bagages et vous paierez avant de monter dans le taxi. Tout est clair et pour aller de l’aéroport au centre de KL il vous en coûtera entre 75 et 85 RM (16-17€) selon l’aéroport par lequel vous arrivez, KLIA 1 ou KLIA 2.

Ensuite, nous logions dans le centre de KL et nous avons tout fait à pied. Bon ce n’est pas l’idéal dans le sens où, dans cette ville, le piéton est relégué au second plan, les voitures sont reines ! Mais si besoin, le métro est très bien, nous l’avions pris lors de nos précédents passages ici. Et sinon il y a de nombreux taxi.

 

Où loger ?

Nous avons opté pour la location d’un appartement via Airbnb.

Nous étions au Swiss Garden Residences, qui est accolé à l’hôtel du même nom, au coeur de KL. Il nous en a coûté 751 RM pour 4 nuits. Ce qui fait 156€ soit 39€ la nuit pour 3 personnes.

Pour vous décrire un peu la chambre : une petite cuisine avec une table, un coin salon, une chambre double + un extra bed et une salle de bain. L’appartement était nickel, au 17ème étage et nous avions accès la piscine du 6ème étage avec un joli rooftop. Si vous souhaitez que je vous communique les références de cette location, n’hésitez pas à me contacter.

Si vous vous n’avez jamais réservé sur Airbnb, en cliquant sur ce lien de parrainage vous obtiendrez une réduc de 25 € sur votre premier voyage (de mon côté, je bénéficierai aussi d’une remise 😁).

 

Où manger ?

A Kuala Lumpur, il fait chaud. On oublie le pique-nique en ville, même dans un parc ! Mais il y a de très nombreux food court dans les malls. A quoi ça ressemble ? Imaginez un centre commercial sur plusieurs étages, et bien un des étages est entièrement consacré à la bouffe ! Le paradis pour certains 😋 L’avantage : il fait frais et on peut goûter à tout. Kuala Lumpur est une ville cosmopolite et la nourriture lui ressemble, on a vraiment l’embarras du choix.

Nouilles asiatiques au food court pavillon de Kuala Lumpur Food court à Pavillon - Kuala Lumpur Bouillon vegétarien au food Republic de Pavillon à Kuala Lumpur

 

Et le soir, lorsque l’air commence à se rafraîchir un peu (tout est relatif), il est alors possible de manger à l’extérieur. Je ne saurais trop vous conseiller la rue Jalan Alor qui est (encore) le paradis des amateurs de street food. Il y a beaucoup de monde mais il faut y aller aussi pour l’ambiance. On y trouve toujours une place et le service est hyper rapide. Bon par contre, oubliez la nappe blanche et je vous déconseille aussi d’imaginer ce qu’il se passe en cuisine. Pour apprécier le moment, on se concentre sur son assiette en plastique et c’est tout !

Jalan Alor à Kuala Lumpur

Jalan Alor

 

Notre séjour dans la capitale malaisienne ne s’est pas terminé tout à fait comme prévu, avec la fièvre du fiston, mais ces journées ont été bien agréables. Je ne dirai pas que Kuala Lumpur est une destination prioritaire si on vient découvrir l’Asie du Sud-Est. Mais lorsqu’on prend le temps de s’y arrêter, il y a de très bons moments à passer !

 

Si vous connaissez d’autres activités à faire avec des enfants à Kuala Lumpur n’hésitez pas à commenter ! Il y a des chances pour qu’on repasse par KL dans les prochains mois, je pourrai compléter 🙂

Vous avez aimé cet article ? Vous devriez aimer Les Seychelles en famille.

4 Comments

  • Reply
    aurelieOH
    15/03/2018 at 15:40

    Magnifique tes photos de nuit ! ça donne franchement envie !

    • Reply
      Nomadic Bernique
      15/03/2018 at 18:18

      Merci, c’est un nouvel appareil que je maîtrise pas encore vraiment, ça me fait d’autant plus plaisir !

  • Reply
    Julie de Cocon - Décoration & Vie Nomade
    03/09/2018 at 15:21

    Tout comme toi, je ne pensais pas mettre les pieds à Kuala Lumpur et la première fois qu’on est arrivé dans cette capitale, c’était parce que les vols étaient moins chers. La première fois, on est resté 3 semaines, le temps de s’habituer à nouveau à la civilisation (on était en Inde et au Népal avant) et cette fois-ci on compte rester un peu plus longtemps. C’est une ville intéressante pour bosser en freelance et la communauté indienne est vraiment top!

    • Reply
      Nomadic Bernique
      26/10/2018 at 04:34

      Alors, quelles sont tes impressions sur la vie à KL ? Nous ne sommes pas restés assez longtemps pour vivre la ville en tant que digital nomad, juste un peu de tourisme en famille mais peut-être un jour !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.