Vie nomade au quotidien

1 an de vie nomade : le bilan

 

Après une rentrée pleine de nouveautés pour tout le monde, il est temps de reprendre le récit de notre aventure par ici !

Il y a un an, jour pour jour, nous posions les pieds aux Seychelles ! Le premier pays de ce voyage au long cours. Une année passe très vite, on le sait tous et nous n’avons pas échappé à la règle. Pourtant, notre vie à Montreuil me paraît déjà loinnnnn. Après 1 an de vie nomade, plutôt qu’un long blabla, je vais faire le bilan de cette nouvelle vie en mode J’aime/J’aime pas.

Mais d’abord, un petit récap en photos !

12 mois de vie nomade en images

 

J’aime

  1. Cette liberté chérie ♥︎
  2. Ne plus vivre dans une grande ville
  3. Découvrir le monde, enfin l’Asie surtout ! Différentes cultures, différentes façons de penser, de faire, de manger…
  4. Rencontrer de nouvelles personnes, surtout depuis que nous sommes à Bali
  5. Contre toute attente : me récréer une petite routine, avoir mes petites habitudes… chez les commerçants par exemple, et avoir le sentiment de participer à la vie locale
  6. Constater qu’après une année, on apprécie encore d’être tous les trois 24h/24 (ok, surtout depuis qu’A1 va à l’école 😬)
  7. Organiser mon temps comme je le souhaite (il reste toujours des contraintes bien sûr, mais beaucoup moins)
  8. Ne plus avoir à prendre le métro
  9. Soleil, soleil, soleil ☀︎
  10. Prendre des cours de yoga dans un cadre magnifique, au milieu des rizières, dans une ambiance chaleureuse et bienveillante
  11. Pouvoir aller à la plage après l’école et le boulot si j’en ai envie
  12. Profiter des week-ends pour explorer les environs et me sentir immédiatement en vacances
  13. Vivre cette expérience en famille et graver des souvenirs indélébiles
  14. Offrir un autre cadre de vie à notre fils
  15. Avoir l’impression de profiter vraiment de ma famille, passer du temps ensemble, mieux se connaître
  16. Plus de grosse corvée de courses et plus besoin de faire à manger (street food ou take away presque tous les jours 🙊)
  17. Sortir de ma zone de confort et me dire que d’une manière générale, je ne me débrouille pas si mal
  18. Apprécier de passer autant de temps avec mon nouveau collègue (H24 quand même !)
  19. reconnaître que, sauf exception, les gens sont gentils, généreux et accueillants
  20. Réaliser que je vis en ce moment un temps fort de ma vie

 

J’aime pas

  1. Constater que je manque encore de temps pour faire tout ce que je voudrais faire (apprendre le Bahasa, améliorer mon anglais, courir davantage…)
  2. Ressentir un léger sentiment d’échec vis-à-vis de notre expérience d’instruction en famille
  3. L’insécurité financière qui découle de ce mode de vie
  4. L’éloignement avec la famille et les amis et l’idée de passer Noël loin d’eux
  5. Avoir parfois l’impression de faire de A1 le cobaye de nos expériences et douter : fait-on le bon choix ?  Est-ce qu’on lui en demande trop ou pas assez ? Comment va-t-il se construire dans cette vie… instable ?
  6. Ne pas pouvoir faire un saut en Bretagne de temps en temps
  7. Les petites bêtes 🕷
  8. Constater que l’Asie est si polluée et bruyante ! Pas vraiment d’isolation donc je dors assez mal
  9. Angoisser un peu à l’idée d’approcher la quarantaine sans être propriétaire (et de ne pas être endettée sur 30 ans comme tout le monde 😅)
  10. Être toujours aussi connectée qu’avant, sinon plus !

 

▶️ Bilan après 1 an de vie nomade ? Les “j’aime” restent bien plus nombreux que les “j’aime pas” alors, sans hésiter, on signe pour une année de plus !

Je suis curieuse : qu’auriez le plus de mal à supporter dans cette vie nomade et qu’est-ce qui vous fait le plus envie ?

 

You Might Also Like...

2 Comments

  • Reply
    Marion
    26/10/2018 at 03:56

    J’adore la forme te ton bilan de l’année et bravo d’avoir réussi à le faire de manière aussi clairvoyante ! En effet, les “j’aime” sont nettement majoritaires et tant que vous êtes tous les 3 sur la même longueur d’onde, autant continuer cette expérience exceptionnelle.
    Concernant tes doutes par rapport à A1, je peux juste te donne la phrase qu’une instit de primaire m’a dite hier : “si les parents sont biens, les enfants le sont aussi”. J’espère que ça te rassurera, comme ça m’a rassurée !

    • Reply
      Nomadic Bernique
      26/10/2018 at 04:39

      Tu as raison Marion, je l’ai déjà dit aussi a des amies dans le doute. Tant que les parents sont heureux, il y a des chance pour que les enfants le soient aussi ! Parfois on a dû mal à prendre le recul nécessaire donc merci de me le rappeler 😉

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.