Thaïlande

Mais qu’est-ce qu’on fait à Ao nang (Krabi) ?

 

Après un mois à Chiang Mai, nous voilà installés depuis plusieurs semaines dans une autre ville thaïlandaise. Située au sud du pays, non loin de la Malaisie, Krabi est à la fois une province et une ville (Krabi town). Nous sommes dans la province de Krabi mais nous logeons précisément à Ao Nang, une petite ville côtière, assez calme. Elle est très bien placée pour qui veut visiter les îles magnifiques des environs et découvrir le coin en scooter. Si nous avons fait le choix de venir nous installer ici, c’est qu’après Kuala Lumpur, Chiang Mai et Hanoï, nous avions très envie de retrouver le plaisir de vivre en bord de mer !

Rue principale d'Ao nang en Thaïlande

Allez, je vous emmène pour une petite visite guidée d’Ao Nang. Au programme : les aspects pratiques (transport & logement), les sorties sympas, les restos, mais commençons par les plages !

 

Les plages d’Ao Nang

L’intérêt d’Ao Nang réside essentiellement dans sa situation géographique : proche de la célèbre plage de Railay et point de départ vers de nombreuses îles aux alentours. Mais avant de s’embarquer dans une excursion à la journée, il est déjà possible d’accéder à plusieurs plages toutes proches. Les plages sont souvent très grandes, le sable agréable mais la mer est assez trouble. Nous ne sommes pas sur les plages de cartes postales où la mer est cristalline, mais elles sont tout de même très appréciables au quotidien !

〰 Ao Nang beach

C’est la plage principale qui longe la rue la plus touristique, bordée de restaurants et autres boutiques. Elle est assez fréquentée mais tellement grande que ça reste agréable. L’avantage, c’est qu’elle est nettoyée régulièrement, contrairement à d’autres plages plus sauvages qui sont malheureusement parsemées de déchets de toutes sortes.

Le moment que je préfère : en soirée, on achète une petite bière locale à la supérette du coin et on admire le coucher de soleil sur le sable encore chaud… Ce n’est jamais deux fois le même spectacle !

Rue principale d'Ao nang en ThaïlandeCoucher de Soleil sur la plage d'Ao Nang en Thaïlande

〰 La plage de Noppharat

Personnellement je trouve la plage de Noppharat plus belle. Elle est plus sauvage et moins peuplée. Plus authentique en somme. Mais il y a aussi plus de roches donc la baignade est un peu moins agréable, surtout à marée basse.

〰 La plage cachée de Pai Pong

Cette petite plage, vraiment mignonne, n’est pas visible de la terre et pourtant elle est juste à côté de la plage principale, derrière les falaises. Pour y accéder, il faut prendre un bateau ou longer la plage principale du côté gauche quand on est face à la mer. Tout au bout de la plage, il y a un petit escalier en bois qui grimpe dur, c’est le début du chemin des singes (Monkey Trail). On transpire à grosses gouttes à la montée, surtout à cause de la chaleur, mais ça ne dure pas longtemps. Après une vingtaine de minutes la jolie vue et la baignade de l’autre côté viennent nous récompenser. Sur cette plage, il y a seulement un hôtel auquel on accède par bateau. C’est dire si l’accès est restreint ! On a réalisé après qu’ il est possible d’y accéder à marée basse en ayant de l’eau jusqu’aux genoux.

Monkey trail à Ao Nang en Thaïlande Escalier du Monkey trail à Ao Nang en Thaïlande plage de pai Pong en Thaïlande
Bien sûr, en louant un scooter ou bien en voiture, il y a d’autres plages encore plus préservées et davantage fréquentées par les thaïlandais que les touristes. Comme je le disais, ces plages sont belles mais elles sont souvent polluées. Le constat est plutôt alarmant en Asie. Sur ces plages, j’imagine que la pollution vient autant de la mer qui rejette ses déchets sur la plage, que de la population et des touristes qui s’y installent et repartent en laissant leur détritus dans la nature… D’une manière plus générale, la gestion des déchets est encore loin des standards que nous connaissons en Europe. Ici, le tri et le recyclage ont l’air très peu développés. Et pour tout vous dire, ça me fait mal au cœur de jeter du plastique et du verre avec des peaux de bananes. J’espère que ça viendra.

 

Et à part la plage, qu’est-ce qu’on fait à Ao Nang ?

 

On va voir d’autres plages encore plus belles 🙂 Ao Nang est le point de départ vers beaucoup d’îles paradisiaques. En arrivant sur la plage principale, il y a un kiosque où on peut acheter un ticket pour un trajet en bateau vers ces îles. Il est possible de rejoindre Railay, Koh PhiPhi, koh Poda, Chicken Island, Hong Island, etc… Je vous en reparlerai.

 

Quand on en a marre de la plage, voici quelques options :

✔️ Visiter des temples, notamment le Tiger Cave Temple, attention c’est sportif ! 1237 marches… mais de là haut, une vue à couper le souffle.

✔️Faire un roadtrip en scooter.

✔️ Faire du kayak sur un des nombreux lacs du coin.

✔️ Faire de l’escalade. Nous n’avons pas testé mais la région de Krabi est aussi connue pour ses spots d’escalade.

Ao Nang beach, Thaïlande

 

✔️ Côté détente, il y a les massages bien sûr. Ah, ça c’est ma tasse de thé donc j’ai une bonne adresse à partager : massage Corner, un salon un peu excentré mais où les masseuses sont pros. Attention, ici même pour les massages les plus doux se terminent par quelques techniques réservées aux massages thaïlandais où on se demande si tout ça ne va pas finir par craquer !

Je passe maintenant à quelques conseils pratiques, côté transport et logement.

 

Comment se déplacer à Ao Nang

Pour venir jusqu’ici c’est simple. Depuis l’aéroport de Krabi il suffit de prendre un taxi ou une navette (150 baths par personne), qui vous déposera à l’adresse que vous lui indiquez. Ao Nang est à une vingtaine de kilomètre de l’aéroport, il faut compter environ 45 min de trajet.

Pour les déplacements sur place, il y a le taxi, le Songtaew, le Tuk-tuk. Je n’ai pas vu de ligne de bus ni de VTC. Une fois n’est pas coutume, nous avons opté pour le scooter.

Je peux recommander Mister Kord chez qui il est possible de louer un scooter pour environ 3000 baths par mois.

 

Se loger à Ao Nang

Côté logement, il y a beaucoup d’options : hôtels, guesthouse, location d’une maison ou d’un appart… Il y en a également pour tous les budgets, de la petite pension pour backpacker à l’hôtel de luxe.

Pour ces deux mois, on s’est fait plaisir en louant un appartement avec 2 chambres dans un immeuble complètement neuf : Phu Dahla Residences. À tel point que nous étions les premiers locataires. Il y a encore quelques travaux mais en contrepartie nous avons eu un bon prix et nous avons cette immense piscine, avec une vue splendide, pour nous seul la plupart du temps. Le scooter est indispensable car nous sommes un peu en dehors du centre. D’ailleurs, lorsqu’on est arrivé à notre résidence la première fois, A1 m’a dit qu’il avait l’impression d’être à la campagne ! Bref, à 5 min en scooter de l’agitation, un endroit calme et vraiment agréable.

Résidence Pudhala Rue principale à Ao nang en Thaïlande Vue de la piscine de la résidence Pudhala à Ao nang en Thaïlande

 

Où manger à Ao Nang

J’ai gardé le meilleur pour la fin 😋. Alors nous, on est des adeptes de la street food ! Et à Ao-Nang, comme partout ailleurs en Thaïlande, on peut se faire plaisir pour vraiment pas très cher. Pour connaître le coût de la vie en Thaïlande il y a 2 choses : le prix d’un pad thaï et le prix d’une noix de coco. À Ao-Nang, la vie est légèrement plus chère qu’à Chiang Mai, il faut compter 50 baths minimum pour un pad thaï et 40 baths pour une noix de coco.

Ici, il y a des petits stands et des restos de rue un peu partout. On prend peu de risque en y allant, les plats sont cuisinés devant vous, et la viande et le poisson souvent en train de griller sous vos yeux.

Nous n’avons testé aucun resto de la rue principale qui longe Ao nang beach. Ils ont l’air beaucoup trop « attrape touriste » pour qu’on ose y mettre les pieds. Mais voici des adresses de restos que nous avons testé et approuvé :

Muslim street

Je ne suis pas sure que ce soit le nom officiel mais il s’agit de la rue qui remonte d’Ao Nang beach vers la grande mosquée :

  • Ao Nang Boat Noddle (thaï food)
  • Massaman (thaï food)
  • Pizzeria Spaghetti house. Ça n’est pas la pizzeria du siècle mais c’est pas mal et ça vous sauve d’une envie de pizza qui peut vous tomber dessus n’importe quand. Mieux veut se tenir prêt, non ?
  • Il y a aussi de nombreux stands de street food autour de la mosquée

Mosquée d'Ao Nang en Thaïlande

 

Du côté de la plage Noppharat

  • Notre street food market préféré est là, juste en face de la plage !
  • Potjawan seafood (thaï food), comme son nom l’indique un très bon resto thaï de poisson et fruits de mer
  • Il y a aussi un marché de nuit, petit, mais à l’ambiance plutôt sympa

Night Market à Ao nang en Thaïlande

Plus à l’écart, dans une zone beaucoup moins touristique, nous avons testé quelques restos.

  • Madina Restaurant (thaï food) : excellent curry (le green curry est mon préféré), des rôtis canai comme en Malaisie. Tout ce qu’on a pu manger ici est vraiment très bon, et les propriétaires sont super gentils.
  • Un resto de fruits de mer : le Krua thara 2. Le resto est un peu excentré mais propose un service de navette qui vous déposera au resto et vous ramènera chez vous ! Le poisson vapeur était excellent.
  • Burger Bung. Une envie de burger c’est un peu comme une envie de pizza, ça ne se contrôle pas. Ce resto propose de bons petits burgers vraiment pas cher (60 baths). Alors on est loin de la viande de bœuf saignante d’un bon bistro burger parisien, mais, il a le mérite d’exister (je n’en ai pas vu d’autre, à part le Mc Do).

Et voici le récap sur une carte (cliquer pour agrandir):

 

Si vous voulez découvrir des petites îles paradisiaques en Thaïlande, n’hésitez pas à venir à Ao Nang, vous serez servis ! Je vous en parle plus en détail bientôt, à commencer par la péninsule de Railay.

En attendant, on continue d’apprécier cette ville où il fait bon vivre en famille. À très vite !

Plage d'Ao nang en Thaïlande

 

You Might Also Like...

4 Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.