Amsterdam

Amsterdam en 2 jours pour un weekend improvisé

 

Amsterdam en 2 jours : marche à suivre pour une organisation au cordeau !

J’ai accumulé un petit retard sur le récit de notre voyage au long cours en famille. Tant pis, je saute quelques étapes et je reviendrai plus tard sur nos dernières semaines en Asie car j’ai envie de vous raconter ma virée à Amsterdam le weekend dernier. Nous sommes actuellement en Bretagne, où nous faisons le plein de beurre salé, de longues soirées d’été et de moments en famille. Mais avant d’être à l’ouest, j’ai profité d’un petit séjour parisien pour revoir les collègues, les amis, les voisins… et pour découvrir Amsterdam en 2 jours.

 

1ère étape : bien choisir ses compagnons de voyage

Lorsque nous vivions à Montreuil, nous nous sommes liés d’amitié avec nos voisins. On a eu un bol incroyable de tomber sur une telle équipe. Il ne s’agit pas juste d’un couple de voisins qu’on inviterait à l’apéro de temps en temps. Non. Il se trouve que le hasard a réuni dans cette résidence plein de couples et de familles vraiment sympa. On ne s’est pas tout de suite tapés dans le dos, ça nous a pris un certain temps. Mais au fil des années, ils sont devenus le genre d’amis avec qui l’apéro se prolonge jusque tard dans la nuit, qui te prêtent leur vélo tous les matins pour aller au boulot, chez qui les enfants restent dormir, qui t’invitent à passer un weekend dans leur maison de vacances, chez qui tu squattes dix jours entre 2 voyages et avec qui tu organises un weekend à Amsterdam à la dernière minute. Pas n’importe quels voisins donc.

Friends à Amsterdam

 

Un weekend improvisé… ça s’organise !

Ce weekend à Amsterdam était complètement improvisé et c’est ce qui l’a rendu génial.

Qui dit weekend improvisé dit organisation vraiment minimale et bouclée en quelques jours ! Pour nous ça s’est passé à peu près comme ça :

Samedi, fin d’une soirée avec ces voisins là. E. lance l’idée : « j’aimerai bien me faire un petit weekend. Amsterdam par exemple. » Moi : « hey mais je ne suis jamais allée à Amsterdam ! » V. : « ça tombe bien, on est sans enfant ce weekend » et G. : « je vous suis ! ».

L’alcool et l’enthousiasme coulaient dans nos veines. Ce soir là, une brise légèrement féministe a soufflé : il s’agirait d’un weekend entre voisINES.

Le lendemain, je n’étais plus complètement sûre que l’idée tienne le coup face à la réalité. Mais si, on était toujours au taquet !

Organisation familiale

La priorité c’est bien sûr de caser les enfants. Check ✅

Moyen de transport

Un coup d’œil rapide sur le prix des billets de train et d’avion. Ok, si on opte pour l’un de ces moyens de transports à 5 jours du départ c’est l’explosion du budget assurée ! Nous avons rapidement décidé de partir en voiture. Oui, nous étions prêtes à faire 5 heures de trajet sur le weekend, c’est dire si nous étions motivées. Mais se partager le prix de l’essence et du péage était de loin le plus économique. ✅

Recherche d’un logement

Objectif : dénicher très vite un appart’ à un prix raisonnable. À quelques jours du premier weekend des vacances scolaires, c’est Airbnb qui nous a sauvé la mise. ✅

Nous avons eu quelques difficultés pour trouver notre bungalow au beau milieu de la campagne de Vinkeveen, un village situé à une dizaine de kilomètres du centre d’Amsterdam. Mais nous sommes finalement arrivées le vendredi soir, à 2h du mat’, légèrement claquées 😅

Par contre, le réveil en pleine nature et sous le soleil était des plus charmant.

Canaux de Vinkeveen Bungalow à Vinkeveen Lavande Bungalow à Vinkeveen près d'Amsterdam

 

Que peut-on voir à Amsterdam en 2 jours ?

Je ne vais pas vous dire ce qu’il faut absolument visiter à Amsterdam en 2 jours. Car honnêtement, en 48h, nous avons tout juste eu le temps de nous imprégner de l’ambiance de la ville ! Dans le cas d’une organisation à la dernière minute, je pense que le mieux est encore de se laisser porter en se baladant le long des canaux. Il faisait tellement beau que nous n’avons pas mis les pieds dans un seul musée, préférant profiter de l’extérieur.

Nous avons simplement pris soin d’éviter les artères les plus touristiques et nous avons arpenté dans les rues et les ruelles pleines de charme. S’arrêtant pour manger, entrer dans une boutique ou boire un verre. Bien sûr, avec plus de temps nous serions certainement régalées des trésors culturels de la ville. Mais en seulement 2 jours, si c’était à refaire, je le referai exactement comme ça : ne pas courir les musées ni les lieux touristiques.

Je ne vous recommanderai pas de resto puisque là aussi, nous nous sommes laissées guider… par nos estomacs. Pas de recherche approfondie sur le meilleur rapport qualité-prix. Juste « vous n’avez pas faim ? Ça a l’air sympa ici. Allez, on se pose ». Bon, à ce jeu du hasard on ne gagne pas à tous les coups. Le premier resto n’était franchement pas terrible mais le deuxième déjà bien meilleur.

Les canaux d'Amsterdam Ruelle d'Amsterdam Boutique de chanvre à Amsterdam

 

Où se poser pour une soirée ?

Ah, pour ça j’ai une bonne adresse : Pllek, un endroit génial qui nous a été conseillé par un collègue de G.

Après s’être bien baladées dans les rues d’Amsterdam, nous avons rejoint le nord de la ville. Depuis la gare centrale, nous avons pris un ferry gratuit (NDSM) qui nous a déposé du côté de l’ancien chantier naval d’Amsterdam. La plupart des néerlandais font la traversée avec leur vélo. Arrivées sur l’autre rive, dans un décor industriel où les entrepôts côtoient les containers, nous avons choisi d’aller à Pllek. Un bar-resto qui aurait pu être ultra branchouille, mais qui est avant tout super agréable. L’endroit est calme, la musique n’est pas trop forte et, avec ses parasols et ses transats, la terrasse a des allures de plage. Last but not least, la nourriture est bonne et le vin se boit très bien. Il n’en fallait pas plus pour qu’on y passe toute la soirée.

Le bar Pleek à Amsterdam

À Amsterdam, nous avons toutes eu l’impression que les gens semblaient moins à cran qu’à Paris. Je ne pense pas que ce soit uniquement dû à notre bonne humeur, ils étaient réellement plus avenants et souriants. Cette ville nous a paru vraiment agréable à vivre. En été en tout cas !

Amsterdam en 2 jours : faire un tour dans le nord de la ville

Et ?

Et quoi ?

Ah, je sais. Vous vous demandez peut-être si nous avons fait du vélo, si nous avons traversé le quartier rouge, si nous avons mangé du gouda, si nous avons vogué sur les canaux, ou, à tout hasard, si nous sommes entrées dans un coffee shop.

Et bien malheureusement nous n’avons pas eu le temps de tout faire. Amsterdam en 2 jours c’est beaucoup trop court. Mais nous avons fait l’essentiel. Je vous laisse deviner quelles ont été nos priorités 😝

 

2 Comments

  • Reply
    Emmanuelle
    13/07/2018 at 14:35

    Magnifique arricle qui reprend à la perfection notre déroulé. À refaire, et à relire 😊

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.